La salade de papaye verte pimentée

Cette salade est une vrai drogue pour certains Thaïlandais, le mélange des piments avec la papaye verte, le jus de citron et le reste des ingrédients à un effet très tonique.

Si vous êtes un peu malade, le Som Tam agira comme un grog sur les microbes.

La salade de papaye verte (som tam) est une salade épicée à base de papaye verte râpée.
Les ingrédients sont mélangés et martelés dans un mortier.
Malgré l’utilisation de papaye qui pourrait sembler donner un résultat sucré, cette salade est en réalité salée. Lorsqu’elle n’est pas mûre, la papaye a une légère saveur piquante. Sa texture est croquante et ferme, parfois presque croustillante. C’est ce qui permet au fruit de supporter le passage dans le mortier.
En Thaïlande, il est coutumier pour les clients de demander au cuisinier d’adapter le plat à leurs préférences. Som tam lao désigne la salade telle qu’elle est préparé au Laos ou à Isan, dans le nord-est du pays, alors que som tam thai désigne la salade préparée au centre de la Thaïlande. Traditionnellement, les salades préparées dans les rues de Bangkok étaient très épicées car on y ajoutait une poignée de piments œil d’oiseau hachés. Toutefois, avec le gain en popularité de ce plat parmi les touristes, il est souvent servi moins épicé qu’autrefois.

  • Ingrédients pour un accompagnement pour quatre personnes :

  1. Une belle papaye verte, à trouver dans votre supermarché asiatique favori
  2. Deux carottes
  3. Une poignée de cacahuètes grillées
  4. Une gousse d’ail
  5. Un piment oiseau
  6. Un ou deux citron vert
  7. Une cuillère à soupe de sucre de palme râpé ou de sucre en poudre
  8. Une quinzaine de tomates cerises
  9. Trois à quatre cuillères à soupe de crevettes séchées (également disponible au supermarché asiatique, en général en version surgelée).
  10. Une cuillère à soupe de Nuoc Mam
  • Préparation

Pour couper la papaye verte en longs filaments, il vous faudra un petit instrument genre râpe à légumes (voir photo). J’ai trouvé le mien à un tarif particulièrement prohibitif dans un magasin d’accessoires de cuisine professionnelle, avant de me rendre compte qu’on en trouve pour trois francs six sous dans les supermarchés asiatiques.

Si vous n’en avez pas, sachez que traditionnellement on fait les filaments au couteau, en tapotant la papaye sur un hachoir avant de découper une fine tranche dans l’épaisseur. Si vous avez vu le délicieux film L’odeur de la papaye verte, vous voyez de quoi je parle.
Bien.
Donc vous coupez la papaye en longs fils (après l’avoir pelée).
Vous pelez et coupez les carottes de la même manière.
Vous préparez ensuite devant vous un torchon plié et trois sachets en plastiques de qualité correcte (s’ils sont trop fins, ils risquent de se déchirer).
Dans le premier sachet, vous mettez le piment oiseau coupé en tronçons. Si vous êtes un peu chatouilleux du côté du piquant, enlevez les graines. Fermez le sachet en évitant d’y bloquer de l’air, le tout doit être parfaitement plat.
Battez énergiquement votre sac avec un rouleau à patisserie ou un gros bocal. Allez-y franchement, le piment doit se désintégrer pour donner un jus mélangé à de tous petits morceaux.
Quand le tout est bien pulvérisé, videz le sac sur la papaye (astuce de mamie Germaine : ajoutez une giclée de citron vert dans le sac pour vous aider à décoller les bouts de piments).

Procédez de la même manière avec les crevettes, puis avec les cacahuètes : explosez-leur la tronche (si je puis m’exprimer ainsi). Ajoutez à la papaye.
Ajoutez ensuite les tomates cerises coupées en quatre, et l’ail réduit en purée à l’aide d’un presse ail.

Dans un bol, versez le jus d’un citron, une cuillère à soupe de nuoc mam, le sucre.
Mélangez bien et ajoutez à la salade.

Ajoutez pour finir quelques fins quartiers de citron vert.

Pour finir, enfilez des gants en caoutchouc (ou servez vous de sachets en plastique propres), et pétrissez vigoureusement la salade.
Les tomates doivent cracher leur jus, et la papaye s’assouplir.
Dès que tout est bien amalgamé, rectifiez l’assaisonnement et servez sans attendre.
* Du moins à ma connaissance, si vous avez des tuyaux à ce sujet, c’est le moment !!!

** Le seul souci de cette recette, c’est que la papaye verte c’est pas donné : 7 à 8 € pièce – c’est à savoir.

Merci à bientôt sur Bestfynd.com

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

©2019 Bestfynd Thailand

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account